Episode 16. Plus que quelques mètres.


Dans les épisodes précédents :
Dans le présent, Cameron assure à Sarah et James avoir tué le général Westin qui n’est autre qu’un John Connor voulant anéantir le projet Alpha.
A Burlington, Thomas apprend à apprécier Megan de jour en jour.
Dans le futur, après s’être sacrifié héroïquement, Derek laisse Savannah et Kyle seuls.
John et Allison s’offrent une nuit d’amour avant de prendre la route pour le Canada de leur côté.
Joaquim abandonne William avec une balle dans le ventre en apprenant qu’il est un traitre au service de Skynet.




Les personnages :

Sarah Connor
(Lena Headey)
Sarah Connor
(Lena Headey)
Cameron Philips / Allison young
(Summer Glau)
Cameron Philips / Allison young
(Summer Glau)
John Connor
(Thomas Dekker)
John Connor
(Thomas Dekker)
Jackson Hamilton
(Ray Stevenson)
Jackson Hamilton
(Ray Stevenson)


Kyle Reese
(Jonathan Jackson)
Kyle Reese
(Jonathan Jackson)
Catherine Weaver
(Shirley Manson)
Catherine Weaver
(Shirley Manson)
Savannah Weaver
(Mackenzie Brooke Smith)
Savannah Weaver
(Mackenzie Brooke Smith)
Lila
(Fay Wolf)
Lila
(Fay Wolf)


Derek Reese
(Brian Austin Green)
Derek Reese
(Brian Austin Green)
James Ellison / EV083
(Richard T. Jones)
James Ellison / EV083
(Richard T. Jones)
Shawn Cooper
(Chris Carmack)
Shawn Cooper
(Chris Carmack)
Tara Biel
(Willa Ford)
Tara Biel
(Willa Ford)


Jesse Flores
(Stephanie Jacobsen)
Jesse Flores
(Stephanie Jacobsen)
Riley Dawson
(Leven Rambin)
Riley Dawson
(Leven Rambin)
Adam Hernandez
(Nicholas Gonzales)
Adam Hernandez
(Nicholas Gonzales)
John Henry
(Garet Dillahunt)
John Henry
(Garet Dillahunt)


Megan / Serina Sepherd
(Jennifer Ellison)
Megan / Serina Sepherd
(Jennifer Ellison)
Thomas Davis
(Simon Woods)
Thomas Davis
(Simon Woods)
Savannah Weaver en 2027
(Alyson Hannigan)
Savannah Weaver en 2027
(Alyson Hannigan)
Justin Furlong
(Brent Weber)
Justin Furlong
(Brent Weber)


William Harris
(Matt Barr)
William Harris
(Matt Barr)
Joaquim Minguez
(Edgar Ramirez)
Joaquim Minguez
(Edgar Ramirez)
Général Westin
(Doug Savant)
Général Westin
(Doug Savant)


Saison 3, Episode 16.
Plus que quelques mètres.


13 juin 2008.
A Burlington, Thomas débarrasse la table pendant que Megan a déclaré vouloir se laver.
Bientôt il lui faudra prendre l’itinéraire prévu par les quatre soldats défunts qui composaient son escorte pour se rendre au laboratoire du Canada.

Il ne sait pas encore la raison pour laquelle Megan doit l’y conduire, ni même ce qu’il doit faire sur place maintenant qu’il à connaissance des risques qu’il fera encourir à l’humanité.
Il se montre docile envers Megan, faisant confiance de façon stupide à une machine qui lui a sauvé la vie.
Mais pourquoi ? Il pense le savoir au fond de lui sans vouloir se l’avouer. Après tout, il n’avait plus montré d’intérêt à une femme après la perte de Taylor, sa promise.
Le simple fait de penser de la sorte à Megan le fait frissonner et abandonner sa tâche ménagère pour trouver la photo de Taylor.

Il est resté tellement longtemps à broyer du noir qu’il a trouvé en Megan une espèce de renaissance. Que ce soit de la colère ou de la sympathie, Megan a su lui redonner le sens du contact avec autrui. La révélation sur l’évolution future du monde, le rôle qu’il sera amené à y jouer… Elle lui apporte tout ce qui manquait à sa vie depuis la perte de son fils et de sa femme.
Cependant, de toutes les filles qu’il a rencontré avant Taylor, jamais il n’avait montré autant d’amour et d’affection.
Thomas avale difficilement sa salive en contemplant l’image de sa famille perdue :
Thomas - " Je n’aurai jamais cru qu’un jour ou l’autre je puisse me retrouver sur le chemin de quelqu’un d’autre. J’ai été vidé d’émotions depuis votre perte. J’en ai mal au ventre de me perdre une fois de plus. Néanmoins devant cette inconnue j’avance avec de plus en plus la conviction de ne pas fauter. Depuis que je t’ai dévoilé mon c½ur, je ne suis plus le même, je serai toujours fidèle à notre amour et à toi, mais je ne suis plus à l’abri d’un geste imprévu. Je te serai fidèle sans rien regretter mais rien ne peut m’arrêter, j’ai tenu toutes les promesses que j’ai pu te faire, désormais je dois m’orienter vers celle qui m’a fait renaître. Je t’aime Taylor, je vous aimerai toujours tous les deux. "

Essuyant ses larmes, pris d’un sourire de soulagement, Thomas se sent intérieurement soulagé, comme s’il venait enfin de faire le deuil même s’il sait qu’au fond il ne pourra jamais les oublier et qu’il ne veut pas que cela arrive.


Plus haut, allongée dans la baignoire remplie à raz bord, Megan inspecte ses doigts devenus ridés à force de rester dans l’onde.
Elle poursuit ses découvertes en passant ses mains sur l’ensemble de son corps. Si d’ordinaire elle ne ressent pas la douleur, elle perçoit tout de même la réaction sensorielle de ce genre de contacts sur sa peau.
En sortant sa main de l’eau, elle remonte la mousse de son bain et souffle dessus pour l’éparpiller en des dizaines de bulles. Ses yeux semblent s’émerveiller de jour en jour à appréciant ce qui fait le quotidien des humains.

Lorsqu’elle sort de l’eau, elle observe la réaction de son corps chaud et humide provoquant de la fumée au contact de l’air, réaction qu’elle ne connaît qu’en théorie grâce à ses données formatées.

C’est seulement une fois l’examen de son corps achevé qu’elle remarque la présence de Thomas. Celui-ci se brosse les dents au lavabo juste sur sa gauche.
Elle imite le ton offusqué qu’avait pris Thomas lorsqu’elle avait agi de la sorte en répétant ce qu’il lui avait dis :
Megan - " Je croyais qu’on ne s’invitait pas dans une pièce occupée par autrui surtout si celui-ci dévoile son intimité ! "
Thomas finit de se rincer la bouche et d’un regard provocateur lui rétorque :
Thomas - " J’examine également les critères qui font de toi une fille pour laquelle les hommes peuvent prétendre trouver un intérêt. "
De ses yeux malicieux, il étudie des pieds à la tête les formes parfaites de la jeune femme.

Tandis qu’elle pourrait se montrer crédule comme l’est une simple machine, elle prouve qu’elle a évolué en quelques jours et démontre sa progression :
Megan - " Et alors ? Je te plais ? "
Thomas ne se dégonfle pas :
Thomas - " Plus que tu ne le crois. "
Megan plaque sa main contre la poitrine de Thomas pour le dominer telle la protectrice qu’elle est pour lui. Celui-ci est poussé en arrière et maintient ses appuis en s’accrochant au lavabo :
Megan - " Ca tombe bien, je dispose de toutes les connaissances nécessaires pour satisfaire un homme ou une femme. "
Thomas est forcé de rire après une telle déclaration :
Thomas - " Le veux-tu au moins ? Veux-tu franchir cette étape avec moi ? "
Megan - " Tous les critères physiques et mentaux sont réunis pour que j’y trouve un intérêt. "
En disant cela, son corps inondé des gouttes de son bain humidifie les vêtements de Thomas à mesure qu’elle se colle contre lui.
Celui-ci se laisse embrasser comme il ne l’a jamais été, la configuration de Megan lui a permis d’être suffisamment adroite à ce sujet.
Elle commence à lui retirer ses vêtements pendant qu’il la pousse à son tour en arrière, la plaquant contre le mur en carrelage, l’homme dominant pour la première fois un Terminator…


15 juin 2027.
A quelques kilomètres de Langley maintenant, John et Allison poursuivent leur route à pieds. Ils n’ont pas eu la chance de trouver une station essence encore en marche depuis la veille.

Côte à côte, pris d’une soif et d’une faim incroyables, ils titubent jusqu’à l’orée de la ville Canadienne.
Ils n’ont plus la force de se regarder ou de parler, ils se concentrent sur l’horizon depuis qu’un panneau leur a indiqué l’approche imminente de leur point de chute.

Pas de bruit, seul le souffle du vent alerte leurs sens à l’orée de la ville.
La pluie succède aux bourrasques et soulage les corps meurtris des deux jeunes gens.
Ils tombent à genoux tous les deux, têtes levées vers le ciel et bouches ouvertes pour cueillir l’eau qui se déverse en abondance.

Après plusieurs minutes, Allison, revigorée, tourne la tête vers John pour lui sourire, un mouvement d’humeur que ne partage pas celui à qui elle s’est donnée pour sa plus belle nuit depuis toujours il y a cinq jours.
Dès le lendemain, John avait repris son comportement froid et distant, comme s’il regrettait les moments d’amour passés en la compagnie d’Allison. Le silence qu’il a instauré depuis ne rassure pas la jeune femme, les questions qu’elle lui pose restent sans réponses et John se contente de parler pour évoquer l’essentiel : leur mission !

John - " D’après nos informations, la base se situe sur les rives de la baie d’Hudson. "
Allison le suit en s’étonnant de ne pas croiser davantage de machines à l’approche d’une base contenant un projet aussi important que celui du Terminator Alpha !

Cette absence remarquable est davantage troublante lorsqu’au détour d’une rue, en plein déluge, avance doucement une girafe suivit de son petit !
Allison se cache derrière John :
Allison - " Qu’est-ce que c’est ? "
John - " Une girafe. Il y avait un zoo à Fort Langley autrefois. J’imagine que certains animaux ont réussi à s’enfuir et à rester en vie dans la nature. Le centre naturel de Fort Langley disposait d’un troupeau de girafes Masaï, je l’ai vu à l’école. "

Allison est émerveillée par la présence si proche d’un animal si grand ayant réussi jusqu’ici à survivre à l’emprise des machines.
Le distant John remarque l’émotion qui se dégage d’elle et offre enfin un peu d’affection en posant sa main sur son épaule :
John - " Tu sais, mon comportement depuis cinq jours… Je ne sais pas ce qui va se passer pour moi… "
Allison fait mine de ne pas lui en vouloir. Digne, elle se contente d’un :
Allison - " Ce n’est rien. "

Le dialogue tourne court, John tire Allison par la manche et par se cacher derrière un bloc de béton effondré d’une bâtisse.
Devant eux, dans la direction empruntée par les girafes, un Terminator les attend.

Leur découverte singulière avec l’animal n’est rien par rapport à la scène insolite à laquelle ils assistent.
La machine, un T700, approche l’immense animal pour venir le caresser. A l’inclinaison de sa tête, on devine aisément qu’il pioche dans sa base de données pour découvrir quelle est cette espèce. Une fois sa recherche achevée, il laisse la famille avancer sans opposer de résistance.

John et Allison s’échangent une mine ahurie. Ils n’avaient jamais assisté à un tel acte.
Seulement, ce moment de tendresse entre la machine et l’animal tourne court lorsque derrière lui, le couple entend les canons lasers des machines les prendre en joug…
Dans les décombres de Fort Langley, sous une pluie battante, John et Allison sont désormais la cible des machines !


Ils font volte-face pour apercevoir les visages de leurs agresseurs et peuvent identifier deux T700.
Les mains en l’air, ils se redressent, avalant leur salive et suant à grosses gouttes. Si proche du but, ils vont faire les frais de leur imprudence.
Derrière les deux robots aux endosquelettes rouillés, une silhouette connue de John fait son apparition. James Ellison dirige les deux T700.
A sa démarche, John comprend qu’il s’agit d’un Terminator ayant usurpé l’identité de l’ex-agent du FBI.
EV16 - " Baissez vos armes. "
A la surprise du couple, ils s’exécutent. Le Terminator s’adresse désormais à John :
EV16 - " Te voici donc John Connor. John Henry t’attend depuis si longtemps. Je suis un T888, modèle Ellison Version 16. J’ai pour surveillance cette zone depuis la prise de pouvoir de John Henry. Nous ferions mieux de ne pas nous attarder ici, Skynet risque de revenir à la charge. "

Sans vraiment savoir dans quoi ils s’engagent, les humains suivent bien crédules EV16 jusqu’au dehors de la ville.


En approche de la baie d’Hudson, John peut apercevoir sur les rives une espèce de cabanon sortie de sous terre, dressé au beau milieu d’une plaine déserte.

EV16 ainsi que ses deux T700 forment la garde groupée du couple tout interrogatif.
Connor se doute qu’il est tout proche du succès de sa mission et cogite désormais sur les raisons pour lesquelles John Henry a bien pu vouloir qu’il vienne jusqu’ici.


A à peine quelques mètres de l’entrée, les réflexions de John sont perturbées par le strident bruit provoqué par l’atteinte du mur du son !
Au-dessus de leurs têtes, deux HK-Aerial envoyés par Skynet les bombardent.
EV16 les plaque au sol pour les protéger. Le premier T700 vole en morceaux en essuyant un tir laser, tandis que l’autre se positionne pour viser avec efficacité les oiseaux d’aciers.

Au loin, depuis la ville, une centaine de T700 sous les ordres de John Henry sortent des ruines.
Parfaitement camouflés, ils étaient passés inaperçus auprès de John et Allison.
Ils viennent renforcer la position du groupe afin de permettre aux humains d’atteindre le bâtiment.

Les HK-Aerial dominent malgré tous les efforts des T700 grâce à leur agilité dans les airs.
De plus, depuis le front ouest, des HK-Tank viennent conjuguer les efforts des avions.
La vie des humains est de plus en plus mise en péril !


Soudain, à l’est, un hummer aux vitres brisées et à la tôle froissée surgit, dégageant par un tir de laser un des vaisseaux qui s’écrase dans la baie !
John reconnaît au volant de la voiture, Joaquim Minguez tandis qu’aux fenêtres de celle-ci, Savannah qui tient un canon laser et Kyle armé de fusils laser dans chaque main réapparaissent auprès des leurs !

Savannah, victorieuse du premier HK-Aerial, verrouille le second avec le canon tandis que Kyle tire derrière lui contre un danger qui semble bien plus grand…


15 juin 2008.
La circulation est fluide, le voyage calme. Sur la route qui les conduit au Canada, Sarah, James et Cameron observent le silence.
James reste pensif, il a laissé Savannah à San Francisco sans même savoir dans quel piège il va tomber aujourd’hui.
Est-ce bien prudent ? A-t-il bien fais ? Cette situation le tracasse, la fatigue joue sur ses nerfs.
Cameron, au volant de la voiture, utilise les coordonnées géographiques préenregistrées dans sa mémoire pour se diriger au lieu de rendez-vous où l’attendent Megan et Thomas.
Sarah, elle, tapote avec son pied sur le plancher du véhicule, impatiente d’effectuer ce voyage temporel pour retrouver son fils. Comment va-t-il ? Dans quel état va-t-elle le retrouver ?


Les doutes de chacun cessent lorsque Cameron stoppent le véhicule à proximité d’un autre arrêté sur le bas côté de la route :
Cameron - " C’est là ! "
Ellison détaille les environs :
James - " C’est un champ ! Un champ avec des plants hauts de deux mètres ! "
Cameron - " Nous devons avancer au milieu. Megan et Thomas doivent installer la machine à voyager dans le temps à l’heure qu’il est. Ils ne nous attendront pas. "
Le trio s’enfonce dans le champ…


A quelques lieux de là, un hummer de l’armée américaine avale les kilomètres.
Au volant de celui-ci, le T800 baptisé Shawn Cooper annonce au général Westin :
Shawn - " Il ne reste plus qu’une dizaine de kilomètres. "
Le général, John Connor de son vrai nom, bras croisé, à l’arrière du véhicule en compagnie du T888 décharné déclare :
John - " Si nous maintenons cette allure, nous arrivons pile à l’heure annoncée par Cameron ! "


15 juin 2027.
La voiture de Joaquim gagne EV16, John et Allison, recroquevillés dans un cratère pour se cacher des tirs ennemis.

Savannah et Kyle sautent avant l’arrêt pour retrouver les jeunes gens.
Inconsciemment, John se jette dans les bras de son père :
John - " Par tous les dieux, tu es vivants ! "
Malgré la situation, Kyle semble amusé :
Kyle - " Je ne pensais pas que tu en serais si heureux ! "
Allison est curieuse :
Allison - " Comment vous en êtes vous sortis ? "
Les interlocuteurs sont obligés d’hurler pour se faire entendre sur le champ de bataille :
Savannah - " Nous remontions par l’itinéraire prévu Kyle et moi lorsque Joaquim nous a retrouvé… "
Joaquim descend à son tour dans la fosse en baissant honteusement la tête lorsque les yeux du couple se braquent sur lui.
Savannah poursuit :
Savannah - " … Ils nous a expliqué que Keith et Will étaient des traîtres. Ce qui correspond à ce que m’a rapporté Kyle qui avait affronté Justin auparavant à ce sujet. Nous sommes remontés jusqu’ici en trouvant en chemin diverses armes laissées après des batailles entre machines apparemment. "
EV16 intervient :
EV16 - " Depuis plusieurs jours, John Henry et nous autres, machines reconfigurées par ses soins, affrontons Skynet. John Henry a chassé Skynet de la base pour reprendre en main le projet TA. Il ne reste plus qu’à traverser les trois cents mètres qui nous séparent de l’entrée de la base pour retrouver John Henry. "
Kyle réagit :
Kyle - " Hélas c’est plus facile à dire qu’à faire tas de boulons ! Pourquoi tu crois que je me concentrais à tirer derrière nous en arrivant ici. En chemin nous avons croisé une armée de T900. Apparemment Skynet n’a pas apprécié que John Henry prenne ses quartiers ici. "
EV16 - " John Henry a reconfiguré des HK-Aerial et des Harvester présents dans les entrepôts en sous-sol de la base. Ils ne devraient pas tarder à les envoyer nous protéger. Une sortie sous terre se trouve à quelques kilomètres plus loin derrière les collines. "
John - " Je croyais qu’il n’y avait qu’un laboratoire dans ce repère ?! "
EV16 - " Lorsque Skynet a repris le projet Alpha, il a pris toutes les précautions nécessaires pour éviter une attaque humaine. Il a prolongé les installations et fait équiper la base de lourdes machines de combats. "

Une explosion parmi les rangs de T900 dont la marche se profile à l’horizon donne raison à EV16.
Depuis les collines de nombreux vaisseaux viennent soutenir les alliés, suivis par les Harvesters beaucoup plus lents.

John lève la tête en direction de Savannah qui hoche la sienne aussitôt :
Savannah - " Très bien, dernière ligne droite. Tous à la voiture, on y va ! "


L’équipe sort de sa planque, s’exposant aux machines de Skynet, celles de John Henry étant bien moins nombreuses pour le moment, les T700 sont presque tous hors d’état de nuire.
EV16 n’a pas le temps de gagner la voiture que son endosquelette est anéanti par un tir laser.
Joaquim prend le volant et accueille Savannah en copilote. Derrière, Kyle, John et Allison se serrent.
La voiture slalome les cratères et évite du mieux qu’il peut les rafales ennemies.

Les HK-Aerial de John Henry abattent massivement les T900 pendant que les Harvester profitent du canon qu’ils portent à l’épaule pour effectuer des tirs précis à longues distances contre les HK-Tank.

Malheureusement, quelques balles perdues ricochent contre le hummer au blindage plus qu’indélicat désormais, une explosion retourne la voiture.
Au bout de trois tonneaux, elle s’immobilise enfin, libérant en premier Joaquim qui tire le bras de Savannah.
Derrière Kyle aide John et Allison à s’extirper en baissant du mieux qu’il peut la tête au milieu de ce champ de détonations !
Tous ont le corps souillé par le sang et la boue.

La mine désolée de Joaquim provoque le désarroi de John, Savannah ne se réveille pas, son c½ur ne bat plus, du sang fuit en abondance de sa poitrine. Une rafale adverse l’a terrassée avant que la voiture ne soit accidentée !

John demande à Joaquim de l’aider à porter la dépouille sur son dos :
John - " Allez, aide-moi, nous ne pouvons pas la laisser là, nous ne sommes plus qu’à quelques mètres ! "
Kyle pose sa main sur l’épaule de son fils pour calmer ses ardeurs :
Kyle - " Elle est morte John, c’est trop tard. "
John - " On ne peut pas laisser son corps, pas à elle, pas ici ! "
Kyle - " Ca ne changera rien. Elle te ralentira alors que tu as encore une chance de fuir. Elle a toujours été une femme de terrain, je pense qu’elle préfère être abandonnée sur le champ de bataille plutôt que de devoir être enterrée à l’écart. "
Kyle réussit à convaincre Connor.

Les yeux du quatuor restant se figent en direction de l’entrée du laboratoire. Plus que quelques mètres, rien que quelques mètres !


15 juin 2008.
Cameron, suivie de Sarah et James, arrive enfin devant Thomas et Megan.
L’ancien soldat sursaute, surpris par cette intrusion :
Thomas - " Bordel ! C’est qui eux ?! "
Megan, comme Cameron, reste calme. Elle tend le bras en direction de sa congénère :
Megan - " Je te présente Cameron. Le Terminator qui a veillé sur John Connor, l’homme dont je t’ai si souvent parlé. "
Sarah se montre bien moins enjouée que les machines :
Sarah - " C’est lui alors le TA ?! "
Thomas - " Toi je présume que t’es la mère de John. T’es encore bien foutu pour l’âge que tu as en réalité. "
Sarah apprécie moyennement la boutade et répond par un doigt d’honneur.

James calme les esprits tandis que Megan actionne la machine à remonter le temps :
James - " Apparemment nous allons être amenés à travailler ensemble, il vaudrait mieux qu’on essaie de rester le plus courtois possible les uns envers les autres. "
Au milieu du champ magnétique qui se développe, Thomas hoche la tête comme pour accepter le compromis d’Ellison.
Les éclairs sont de plus en plus vastes et provoquent tout autour des voyageurs un globe à la lumière bleutée.

James regarde avec un certain mécontentement la date affichée sur le cadran du transporteur fabriqué par Megan.
Sarah remarque le malaise de James qui l’obscurcit depuis plusieurs jours déjà :
Sarah - " James, rentrez dans la bulle magnétique tout de suite. L’énergie maximum va être atteinte. "
L’ex agent du FBI recule petit à petit :
James - " Je ne peux pas y aller, Savannah a besoin que je reste ici. "

Cette déclaration interpelle Cameron !
Dans son système de vision, elle remarque que les minutes tournent et que le départ est retardé…


Plus loin, le général Westin et son équipe de machines stationnent leur véhicule à hauteur de ceux de la bande.


Grâce à l’acuité de ses sens, Cameron entend l’arrivée de celui qu’elle croyait avoir berné.
Car oui, comme par le passé, elle a menti encore une fois à John. Elle a accepté de jouer le jeu de celui-ci en faisant croire à Sarah et James la mort du général. Néanmoins, elle n’a pas donné l’heure exacte du départ pour réussir à éviter celui qui veut les anéantir.
Là d’où elle vient, elle a le devoir de permettre au projet TA d’être mené jusqu’au bout. Elle ne peut pas laisser qui que ce soit aller contre son objectif. Que cela soit un autre John Connor ou non !

Malheureusement, la réaction de Sarah ne l’aide pas plus :
Sarah - " Très bien. Cameron tu restes ici avec James ! "
Le ton autoritaire de Sarah surprend Cameron. Elle essaie de défendre son besoin de quitter cette époque :
Cameron - " Moi aussi je veux retrouver John. Il a besoin de moi. "
Sarah - "J’ai plus l’impression que c’est toi qui as besoin de lui. Ta mission c’est d’affronter Kaliba ici désormais, donc tu oublies John. "
Sarah remarque que Cameron est particulièrement contrariée par cette décision.
De plus, Sarah entend l’approche de plusieurs hommes !

La sphère bleutée a précipité l’arrivée du général et de ses machines !
Last Edit: 7 June 2010 à 17h03 by Kodeni

Author Topic: Episode 16. Plus que quelques mètres.  (Read 18240 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Je sais que je suis chiant avec ma manie de toujours donner des conseils de mise en page, mais bon...
Regarde le code de ce post. C'est aussi simple que ce que tu fais, et ça permet de rendre la présentation plus compacte, au lieu de devoir scroller pendant trois heures pour atteindre le texte... :^^;:

Sarah Connor
(Lena Headey)
Sarah Connor
(Lena Headey)
Cameron Philips
/ Allison young
(Summer Glau)
Cameron Philips
/ Allison young
(Summer Glau)
John Connor
(Thomas Dekker)
John Connor
(Thomas Dekker)

Offline Kodeni

  • Modérateur
Non non, tu n'es pas chiant. Tu m'avais déjà conseillé de le faire et je dois t'avoir que par faute de temps je n'y ai pas jeté un oeil.

Mais je te remercie, je m'occupe de modifier ça sous peu.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Merci. (Je t'avais déjà conseillé ça, moi ? Je me répète ?)

Offline Kodeni

  • Modérateur
Oui, il y a quelques semaines déjà.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Oui, j'ai retrouvé mon post en effet !