Episode 17. Et maintenant...


Dans les épisodes précédents :
Dans le présent, Cameron, Sarah et James arrivent à proximité de la base de Fort Langley où Megan et Thomas installent la machine à voyager dans le temps.
Derrière eux, le général Westin et ses deux Terminators approchent.
Dans le passé, l’équipe est enfin réunie. Malheureusement, c’est en pleine guerre entre John Henry et Skynet que les retrouvailles se font. Savannah perd la vie dans la bataille. Il ne reste plus à Joaquim, John, Allison et Kyle que quelques mètres à traverser pour atteindre la base de Fort Langley…




Les personnages :

Sarah Connor
(Lena Headey)
Sarah Connor
(Lena Headey)
Cameron Philips / Allison young
(Summer Glau)
Cameron Philips / Allison young
(Summer Glau)
John Connor
(Thomas Dekker)
John Connor
(Thomas Dekker)
Jackson Hamilton
(Ray Stevenson)
Jackson Hamilton
(Ray Stevenson)


Kyle Reese
(Jonathan Jackson)
Kyle Reese
(Jonathan Jackson)
Catherine Weaver
(Shirley Manson)
Catherine Weaver
(Shirley Manson)
Savannah Weaver
(Mackenzie Brooke Smith)
Savannah Weaver
(Mackenzie Brooke Smith)
Lila
(Fay Wolf)
Lila
(Fay Wolf)


Derek Reese
(Brian Austin Green)
Derek Reese
(Brian Austin Green)
James Ellison / EV083
(Richard T. Jones)
James Ellison / EV083
(Richard T. Jones)
Shawn Cooper
(Chris Carmack)
Shawn Cooper
(Chris Carmack)
Tara Biel
(Willa Ford)
Tara Biel
(Willa Ford)


Jesse Flores
(Stephanie Jacobsen)
Jesse Flores
(Stephanie Jacobsen)
Riley Dawson
(Leven Rambin)
Riley Dawson
(Leven Rambin)
Adam Hernandez
(Nicholas Gonzales)
Adam Hernandez
(Nicholas Gonzales)
John Henry
(Garet Dillahunt)
John Henry
(Garet Dillahunt)


Megan / Serina Sepherd
(Jennifer Ellison)
Megan / Serina Sepherd
(Jennifer Ellison)
Thomas Davis
(Simon Woods)
Thomas Davis
(Simon Woods)
Savannah Weaver en 2027
(Alyson Hannigan)
Savannah Weaver en 2027
(Alyson Hannigan)
Justin Furlong
(Brent Weber)
Justin Furlong
(Brent Weber)


William Harris
(Matt Barr)
William Harris
(Matt Barr)
Joaquim Minguez
(Edgar Ramirez)
Joaquim Minguez
(Edgar Ramirez)
Général Westin
(Doug Savant)
Général Westin
(Doug Savant)


Saison 3, Episode 17.
Et maintenant...


15 juin 2008.
Cameron essaie désespérément de réintégrer la sphère d’énergie qui commence à provoquer une lumière aveuglante.
Le départ est imminent d’après les déclarations de Megan :
Megan - " Energie chargée au maximum. Départ immédiat ! "

James remarque l’arrivée fortuite des machines qui ont voulu lui ôter la vie ainsi que celle du général qu’il croyait mort.
Il croit comprendre que Cameron les a trahis et choisit d’épauler Sarah dans la dernière décision prise : faire rester Cameron ici.
Ellison se jette à corps perdu sur Cameron pour la plaquer au sol, en dehors de la sphère d’énergie.

Le général Westin débarque trop tard, il a à peine l’occasion de voir le visage de sa mère que celle-ci disparaît, laissant à la place un cratère immense…


15 juin 2027.
Sur le champ de bataille, la guerre entre les machines fait rage.
Derrière la carcasse de leur hummer, les derniers résistants, n’y voit plus rien.
L’horizon est voilé par la poussière et les trombes d’eau que la pluie déverse. Des explosions par dizaines retentissent à la seconde, des faisceaux lumineux venant des tirs lasers traversent l’atmosphère.

Le visage dégoulinant de pluie, de sang et de boue John espère pouvoir traverser le plus rapidement possible les derniers mètres qui les séparent de l’entrée dans le laboratoire.
Il fléchit les jambes pour prendre une impulsion avant de s’élancer, quand soudain, une balle de revolver lui traverse l’arrière du mollet !

A la surprise générale, une silhouette bien connue de l’équipe, escortée par deux T900, avance au milieu du champ de bataille.
John se plaint de la douleur et se roule parterre en hurlant. Allison lui enserre le muscle avec un morceau de vêtement.
Déconcertés, Kyle et Joaquim font barrage de leur corps pour protéger le couple tandis que la mine défigurée par la folie de leur agresseur se dessine devant eux.
L’eau gouttant de ses cheveux blonds, William Harris tient en joug les siens, imité par ses gardes du corps ainsi que par Kyle et Joaquim avec les deux pauvres fusils qu’il leur reste.
Joaquim - " Alors tu as survécu ? "
Will - " Heureusement que j’ai semé des cartes sur tout notre trajet. Skynet a remonté ma piste et m’a soigné à temps. J’ai ramassé l’ensemble du matériel abandonné au plan d’eau où tu m’as tiré dessus et j’ai suivis le plan abandonné par les gamins ! Je vais pouvoir assurer le succès de ma mission auprès des machines en vous livrant à Skynet. Malheureusement je ne pourrai pas ramener le commandant Weaver. Il s’en est fallu de quelques minutes. "

Couché sur le dos, serrant les dents pour ne pas laisser transparaître la douleur, John invective le traître :
John - " Espèce de salaud ! "
Totalement déjanté, ayant caché son jeu jusqu’ici Harris rigole :
Will - " Mais oui mais oui. Bon trêve de bavardage, je vais d’abord m’occuper de Joaquim qui m’a abandonné lâchement après que je lui ai proposé de suivre mon plan. Ensuite je m’offrirai un peu de repos avec Allison pendant que les machines ramèneront ce sale gosse et Reese. "
Joaquim ne lâche pas sa cible :
Joaquim - " T’inquiète pas fils de pute, si je tombe, je t’emmènes avec moi. "
Toujours aussi psychotique, William se prend d’un fou rire totalement inconvenant par la situation qui les entoure :
Will - " Alors je vais me cacher derrière la cuirasse d’une de ces machines, comme ça j’éviterai vos balles pendant que les T900 se chargent de vous ! "
Joaquim perd son sang-froid, Kyle est obligé de le retenir :
Kyle - " Ne tire pas, sans quoi nous sommes tous mort, à la merci des T900. "
John se relève avec l’aide d’Allison :
John - " Je n’ai jamais rencontré ces modèles auparavant. Mais apparemment ils fonctionnent comme les T800. Il suffit que vous les immobilisiez un moment pour que j’extraie leur puce ! "
Kyle - " Ok Einstein, et comment on les immobilise ? "
John - " Il faut désamorcer leur système de connexion. Des chocs à répétition au même endroit devraient suffire. "

Pendant ce temps, en fredonnant l’air d’une chanson, amusé par la situation, William met son plan à exécution et se cache derrière un T900. Il sifflote et ricane bêtement.
L’autre machine avance en direction de Joaquim et Kyle.

La tension est à son comble, les deux humains font devoir être plus rapide et décisif pour réussir à avoir les deux machines en même temps.
C’est mission impossible, ils le savent. A peine auront-ils tiré sur l’un d’entre eux que l’autre robot les abattra aussi sec. Leurs corps sont trop fragiles contre leurs endosquelettes renforcés par une armure de coltan.

Joaquim et Kyle s’échangent un regard peu rassuré, comme pour se dire adieu.
John dégaine son couteau, la seule arme qu’il lui reste.
Autour d’eux la guerre n’a plus aucune importance, la pluie ne les atteint plus.

Joaquim et Kyle callent la cross de leurs fusils contre l’épaule, John bouscule Allison au sol afin qu’elle ne soit pas heurtée par les tirs ennemis.
Les bras du premier T900 dirigent le fusil laser qu’il tient dans chaque bras sur le groupe.


Inopinément, un vent, léger, magnétique, libère une sphère bleue entre les machines et les hommes.

L’incompréhension s’empare de tous les combattants.
Le T900 analyse grâce à son système de vue l’endosquelette d’un T850 habillé d’un corps féminin, nue, aux courbes parfaitement réalisées.
Kyle reconnaît le Terminator qu’il a rencontré lors de l’attaque de l’usine de fabrication des T800 il y a plusieurs jours et qui avait emprunté l’apparence de Serina Sepherd :
Kyle - " Megan ?! "
Sans que la machine ne lui apporte une réponse, une autre femme, nue également, se présente nez à nez en se relevant après avoir été agenouillée sur le sol boueux.
Kyle est interloqué par la beauté de celle-ci, il croit rêver. Encore plus élégante que sur la photo que Savannah lui a donné, elle le foudroie par sa présence inattendue dans le plus simple appareil.
Cette rencontre fortuite ne laisse pas cette femme brune indifférente qui n’a même pas remarqué la présence de son fils dans le dos du seul homme qu’elle a toujours aimé.
Les yeux chargés d’émotions, la gorge nouée, elle prononce avec timidité :
Sarah - " Kyle ?! "


Au beau milieu du champ de bataille, la surprise est générale.
Kyle est émerveillé par l’arrivée fortuite de Sarah, tandis que John cherche à comprendre qui sont les deux personnes qui accompagnent sa mère, Megan et Thomas.

Les trois voyageurs, positionnés dans le plus simple appareil au milieu du cratère formé par la bulle spatio-temporelle du transfert, font le tour d’eux-mêmes pour analyser la situation délicate dans laquelle ils débarquent.
Seule Megan, positionnée devant le fusil plasma du T900, ne bouge pas.

Les hostilités lancées par William Harris, suspendues par le débarquement inattendu, sont reprises par le rapide mouvement de bras de Megan.
Elle réussit à désarmer le T900 et engage un corps à corps contre lui.

Le T900 derrière lequel s’est caché Harris, ainsi que ce dernier, relèvent immédiatement les armes pour abattre les humains.
Kyle, n’écoutant que son courage et sa passion naissante pour Sarah, plaque la jeune femme au sol sans craindre le heurt des tirs de Will qui lui endommagent l’épaule pendant son saut.

Thomas, nu comme un ver, roule dans la boue pour ramasser un fusil-mitrailleur. Ses facultés de soldat lui permettent d’épauler les tirs de Joaquim contre le T900 encore debout.

Etendu sur Sarah, Kyle parvient à abattre le traître, ignorant tout de l’admiration que lui voue Sarah, couchée sur le dos, accueillant le poids de celui qui lui a offert John.

Privilégiant l’action à l’émotion, John boite jusqu’au T900 qui vient d’entrer en inactivité après que Joaquim et Thomas aient additionné leurs tirs en direction de son champ oculaire.
Avec son couteau, John insiste pour forcer le cache de sécurité et ainsi extraire la plaquette informatique qu’il écrase dans sa main.

Thomas, en tenue d’Adam, avance au milieu des bombardements pour prêter main forte à Megan. Celle-ci ne parvient pas à se défaire de la supériorité du T900.
En grand inconscient, Thomas saute sur le dos de la machine en la frappant à la nuque avec la crosse de son arme !
Son instrument se brise dans le heurt, ne faisant que focaliser sur l’homme l’attention du Terminator.
Megan profite que le T900 soit à présent dos à lui pour lui immobiliser les bras et le plaquer au sol.
Avec du retard, en raison de sa blessure, John arrive avec sa lame émoussée après la désincarcération de la puce du précédent modèle.

En quelques mouvements de bras, il réussit à annihiler le plan de Skynet, du moins pour le projet de William.
En effet, tout autour d’eux, les secousses sont de plus en plus puissantes et proches.

Remise de ses émotions, Sarah soutient Kyle pendant qu’Allison part retrouver John pour le maintenir debout.
Megan s’inquiète de l’intégrité physique de la « clé », Thomas Davis.
Seul Joaquim reste au sol à exprimer sa douleur. Un tir laser du T900 a frôlé son bras lors de l’affrontement précédent. Son membre a été arraché, emportant avec lui une bonne partie de son buste.
Kyle regarde son compagnon mais se résout à avancer :
Kyle - " Nous devons continuer, plus rien ne peut nous arrêter à présent. "

Au milieu de l’enfer, John fait ralentir Allison pour faire demi-tour.
Le jeune homme titube jusqu’à Minguez qui commence à perdre connaissance.
Malgré tout le mal qu’il aurait pu faire à Allison s’il n’était pas intervenu, John s’agenouille et lui prend la main.
Bien qu’il ne prononce pas le moindre mot, Joaquim peut lire dans les yeux de Connor la reconnaissance qu’il éprouve envers lui d’avoir poursuivie sa mission pour la résistance malgré sa tentative de viol abominable.

Devant, Kyle stoppe sa course, obligeant Sarah à l’imiter.
Encerclé par les déflagrations, Kyle est subjugué par cet acte courageux et solennel exercé par John. Sarah lit dans les yeux de celui qui fut son amant dans une autre ligne temporelle toute l’admiration qu’il décerne en cet instant à son fils.
Elle ne peut s’empêcher de sourire et de pleurer.

Megan, elle, accomplit sa mission jusqu’au bout. Elle amène Thomas jusqu’à l’intérieur du laboratoire. Le couple est le premier à pénétrer à l’intérieur de ce petit édifice qui n’est composé que d’un simple escalier vers le sous sol.
La porte grande ouverte, Thomas et Megan, à l’abri de cette pluie torrentielle, observent les quatre inconnus restant les rejoindre après que Joaquim rend son dernier souffle.
Thomas essaie de reconnaître un visage qui pourrait lui être familier parmi les quatre derniers arrivants défigurés par la boue et l’eau qui tombe à saut.
Megan lui souffle à l’oreille :
Megan - " Ce sont eux qui vont t’épauler désormais. "


15 juin 2008.
Le général est désemparé. Alors qu’il arrivait au pas de course, il a immobilisé son action lorsqu’il a constaté le départ précipité de Thomas Davis dans le futur !

Soudain, il observe sa montre, serre les dents et dévisage Cameron avec colère :
John - " Je croyais qu’à cette heure seuls Thomas Davis et Megan devaient seulement arriver ici ! "

Cameron se dégage du poids d’Ellison, couché sur elle après l’avoir plaqué au sol :
Cameron - " Là d’où je viens, tu crois au TA, c’est toi qui a programmé cette opération. Il était hors de question que je la fasse échouer pour un autre John Connor. "
James se relève, entouré des machines qui l’auraient immédiatement massacrées il y a encore quelques jours. Ce qu’il vient d’entendre le saisit au plus profond de ses entrailles :
James - " Jo… John ? C’est toi ? C’est bien toi ? "

John détache à une vitesse folle un revolver de sa ceinture et vide tout son chargeur sur la poitrine de Cameron en hurlant de rage !
La machine encaisse sans broncher, reculant uniquement de trois pas.

Une fois sa rage apaisée, le général présente une mine plus sympathique à l’ex-agent du FBI :
John - " Effectivement M. Ellison. J’ai beaucoup de choses à vous dire, vous êtes désormais la seule personne qui puisse nous sauver. "


15 juin 2027.
Kyle, John et Allison défont quelques vêtements pour voiler la nudité de Sarah, Thomas et Megan.
Le groupe s’est précipité au sous-sol de peur qu’une des explosions de la surface vienne à bout du bâtiment par lequel ils sont entrés.

Noyés jusqu’aux os, blessés, les derniers survivants de la troupe du commandant Weaver dévisage les trois voyageurs dans le temps.
John rompt ce long silence en se précipitant dans les bras de sa mère. Elle le serre fort contre lui.
Devant tant d’émotion, Thomas choisit de détendre l’atmosphère. Avec son pouce, il montre Megan aux autres :
Thomas - " Bon les gars, moi perso je connais aucun d’entre vous, donc je me présente, je suis Thomas Davis. Ca c’est Megan, ce que vous appelez communément un… "
Kyle lui coupe la parole :
Kyle - " Un Terminator ! J’ai déjà eu l’occasion de la rencontrer. Je suis Reese, Kyle Reese. A mes côtés se trouve Allison Young. "
Thomas adresse un clin d’½il en toute amitié à Allison pour manifester la joie de faire leur rencontre. Il pointe du doigt John :
Thomas - " Si j’ai bien compris tu es celui que je serai censé détruire dans plusieurs années lorsque Skynet aura achevé ses expérimentations sur moi, John Connor. "
John plisse aussitôt les yeux, n’appréciant pas la décontraction de l’ancien militaire.
Thomas préfère ne pas y prêter attention, il examine le cadre dans lequel ils se trouvent.
La boue qui couvre leur corps souille cet espace aux murs, sol et plafond d’un blanc presque aveuglant.
Quelques néons dessinent un chemin parterre que Thomas envisage d’emprunter :
Thomas - " Il parait que je suis le sujet d’une terrible expérience scientifique. Ce n’est pas que j’ai hâte de découvrir la technologie du futur mais vu l’état des choses dehors, je pense qu’il serait plus raisonnable d’avancer davantage. "

D’un commun accord, tous les protagonistes suivent Thomas.
Sarah retourne soutenir Kyle et observe du coin de l’½il celle qui fait de même avec son fils, Allison. Dès le premier regard, elle a compris que la jeune femme n’était autre que la version humaine de ce que serait plus tard Cameron.

Une porte automatique s’ouvre au bout du long couloir blanc, accueillant ainsi la bande dans une caserne militaire.
Un plan usager est accroché au mur et rappelle que cet endroit était autrefois un siège humain.
Des salles de réunions, des laboratoires d’analyses, les entrepôts d’armes, les dortoirs, le groupe électrogène… En quelques minutes, les visiteurs se familiarisent avec les lieux.

Soudain, une voix douce venue des haut-parleurs situés sur les murs dans toutes les pièces saisit la bande. La voix niaise de John Henry les salue !
Thomas sursaute, se cramponnant la poitrine :
Thomas - " C’est qui ça encore ?! Il m’a fait peur ce con ! "
John Henry - " Je suis John Henry. Enchanté de faire votre connaissance soldat Davis. "
Thomas grimace comme s’il voulait se détacher de tout ce qu’il représente. John Henry poursuit son allocution :
John Henry - " Content de te voir parmi nous John Connor. Apparemment, ce voyage dans le temps n’a pas été de tout repos. "
Connor cherche à trouver la caméra par laquelle l’intelligence artificielle peut les voir. Il focalise son attention dessus une fois l’appareil trouvé :
John - " Nous sommes arrivés ici comme tu l’as demandé. Que devons-nous faire à présent ? Où est Cameron ? "
John Henry ignore la question de Connor et s’adresse à Sarah :
John Henry - " Madame Connor, je suis ravi de voir que Megan a réussi sa mission. Elle vous a fait venir ici. J’aurai cru que James Ellison vous aurait accompagné. J’imagine qu’il est resté auprès de Savannah. Comment va-t-elle ? "
Peu enclin à parler avec cette machine, Sarah se contente de répondre :
Sarah - " Bien. "
John Henry - " Avez-vous retrouvé mon frère ? "
Sarah - " Nous avons localisé la base de Kaliba. Mais vu nos faibles moyens nous n’avons rien pu intenter contre eux. Cameron a donc été envoyée à la rencontre du général Westin, responsable de la base. Elle nous a fait croire qu’elle l’avait tué, cependant, juste au moment de partir, nous avons constaté qu’elle nous avait menti, une fois de plus… "
En disant cela, elle jette un regard douteux envers son fils qui baisse la tête, comme s’il est confus. Pourtant, il reste bien curieux de savoir ce que Cameron fait dans le présent qu’il a quitté ?!

Inopinément, la porte d’un sas s’ouvre devant eux et dévoile l’endosquelette de Cromartie habité par l’IA.
Megan se tient immédiatement droite devant lui comme pour lui prêter allégeance.
John Henry conclue sa discussion avec Sarah :
John Henry - " … Très bien, c’est donc pourquoi il est important que je m’entretienne avec Thomas. "
Thomas dévisage fièrement la machine alors que le visage de celle-ci semble imité ce qui s’apparente à de la fascination.

Davis va à la rencontre de John Henry tandis que celui-ci informe les autres occupants :
John Henry - " Vous n’avez rien à craindre ici. Il s’agit d’un bunker. Dans les entrepôts au loin sont gardés quelques Harvester et autres modèles en cas d’attaque de Skynet.
Il s’agit d’une ancienne base humaine, abandonnée avec tout ce qu’il était nécessaire de conserver pour la survie. L’infirmerie, la teinturerie et les sanitaires se trouvent à gauche, les réservoirs d’eau potable sont encore pleins. "
Immédiatement, Sarah dirige Kyle :
Sarah - " Vient avec moi, je vais soigner tes plaies. "
Allison supporte John pour les suivre. Toutefois, le jeune garçon fait opposition avec le poids de son corps. Il interpelle à nouveau l’IA :
John - " Tu n’as pas répondu à ma question ! Cameron, où est-elle ? Qu’as-tu fais de sa puce ? Pourquoi ma mère dit l’avoir vu dans le passé ? "
John Henry l’air aussi niais que sympathique annonce avec une parfaite candeur :
John Henry - " Elle est repartie en 2008. Elle t’attend là-bas désormais. Tu seras en mesure de la retrouver une fois le TA réalisé. "
Alors qu’elle le devance, Sarah est affectée de voir son fils toujours épris de la machine. Maintenant qu’il a obtenu une réponse, elle le ramène à la réalité :
Sarah - " Tu es blessé John. Va te faire soigner à présent. "
Le jeune homme abdique, il se laisse guider par Allison. La jeune femme baisse la tête pour masquer son chagrin en comprenant les desseins de son amant.


Désormais à trois, John Henry congédie Megan :
John Henry - " Félicitation T850. Missions réussies. Tu peux entrer en veille. "
Davis s’interpose aussitôt :
Thomas - " Non ! Je veux qu’elle reste à mes côtés. Jusqu’au bout. "
D’un ton toujours très posé, John Henry n’insiste pas :
John Henry - " Comme tu voudras. Après tout dans quelques jours ce sera toi qui commanderas les machines. "
Davis reste perplexe, Megan dessine sur son visage une certaine satisfaction. L’IA remarque même que sa création est capable d’exprimer un regard amoureux. Il s’en félicite :
John Henry - " Je vois que les nouvelles configurations que j’ai apporté à ta puce favorisent un meilleur développement de l’apprentissage humain. "
Plutôt tendu, Thomas insiste :
Thomas - " Passons à autre chose si vous le voulez bien. "

John Henry accepte volontiers, du bras il indique à Thomas la direction à suivre…


Dans les souterrains de la base de Fort Langley, Thomas est abasourdi par le matériel exposé dans les locaux laborantins.
De grands tubes remplis de liquide amniotique maintiennent dans un état encore viable des organes humains. Des chiffres et des schémas défilent sur de grands écrans d’ordinateur. Des automates travaillent en continu aussi bien dans des blocs opératoires que sur des chaînes de montage.

Pendant la visite, John Henry reprend les détails du projet Alpha déjà connu de Davis par Megan. Il ajoute les changements le concernant :
John Henry - " … J’ai donc réussi à résoudre l’équation qui vous permettra de rester vivant malgré les changements apportés à votre organisme. Autre changement, ce n’est pas Skynet qui manipulera ce corps parfait mais bien votre subconscient. Vous allez conserver une totale autonomie bien que mon intelligence artificielle soit désormais intégrée à votre organisme. En effet, je n’avais de raison d’exister que pour être éternellement lié au Terminator Alpha. Dès la base de ma création, j’ai été conçu dans ce but. Une capacité de traitement d’information infinie et un contrôle permanent sur les machines de toutes les époques jusqu’à aujourd’hui, en 2027, moi, combiné au plus grand espace de stockage d’information au monde et d’interprétation sentimentale, le cerveau humain, vous. "

Thomas plisse immédiatement les yeux :
Thomas - " Donc tu veux dire qu’après cette espèce de fusion avec toi je serai invincible ? "
John Henry - " A proprement parler, oui. Maintenant votre corps sera constitué d’organes humains sur endosquelette de coltan, votre c½ur maintenu par une batterie de secours comme la pile qui alimente chaque Terminator, votre intelligence accrue par votre cerveau et mon IA. "
Thomas - " Ca veut dire que je serai libre de faire régner ma loi si le c½ur m’en dit. "
John Henry voit parfaitement où Thomas veut en venir :
John Henry - " L’armée vous a, à l’époque, choisit car vous ne verriez aucune objection à offrir votre corps à la science. J’ai tenu à ce que ce soit toujours vous pour achever ce projet à la différence que l’humanité doit prendre un chemin nouveau. Les hommes ne respectent plus rien, ils ne se respectaient plus eux-mêmes avant le Jugement Dernier. Il est temps pour le monde de vivre un renouveau. Seul un homme ayant traversé les épreuves de la vie comme vous l’avez fait en dépit de votre jeune âge peut accomplir la seule ambition qui est mienne, respecter la vie humaine. On m’a formé ainsi, James Ellison m’a formé ainsi, j’irai au bout de ce but. "
Thomas fait la moue, il regarde ses mains comme s’il examinait une dernière fois son corps, de peur de ne jamais le retrouver tel que la nature lui a offert.


La promenade s’achève devant une chambre aux vitres cachées par des rideaux.
Thomas - " Qu’y a-t-il dans cette pièce ? "
John Henry - " Le sujet de base utilisé par Skynet. "
Thomas - " Moi ? C’est moi qui suit là, celui qui n’a pas pu voyager dans le temps et qui subit des expériences depuis 2008 ? "
John Henry - " Si je t’ai amené jusqu’ici, c’est pour que tu constates à quel point tu as été utilisé. Ce que tu vas trouver dans cette pièce n’a plus rien d’humain. Si je t’ai amené jusqu’ici c’est uniquement pour tu saches à quoi tu t’exposes en acceptant d’entrer dans ce projet. Je ne te garantis pas à cent pour cent que sous ma coupe le résultat sera meilleur que sous celle de Skynet. Je ne veux pas que tu t’engages sans savoir où tu mets les pieds. "
Cynique, Thomas grimace :
Thomas - " Il est un peu tard pour revenir en arrière. "

Le soldat Davis ouvre la porte pour se précipiter à l’intérieur.
Une odeur nauséabonde, pestilentielle même le saisit. Il ne peut retenir ses hauts de c½ur tant l’atmosphère macabre est insoutenable.
Jambes écartés, tête baissée, il vomit sa bile sans même avoir levé les yeux pour reconnaître ce qu’il reste de lui.
Le spectacle est horrifiant, ses bras et ses jambes flottent dans des aquariums remplis de liquide amniotique. De sa chaire, ressortent du coltan en lieu et place de ses os, tandis que quelques câbles électroniques remplacent certains nerfs.
Son tronc, toujours viables, est allongé sur une table d’opération, la poitrine ouverte par des écarteurs. Ses organes sont perfusés et reliés à des machines qui le maintiennent en vie.
Son visage est visible jusqu’à hauteur des yeux, son menton est chargé d’une barbe blanchie par le temps. Ses paupières sont closes tandis que ses yeux ont été arrachés et trempent dans des éprouvettes sur la table d’à-côté.

Thomas pleure tant il souffre nerveusement en découvrant ce qui lui a été réservé dans le passé.
Il contourne la table d’opération pour arriver derrière le voile qui cache le sommet de son crâne.
Il entend plusieurs cliquetis en cet endroit et ne tarde pas à constater que, telles des aiguilles à tricoter, plusieurs machines robotisées travaillent son cortex cérébrale là où a été implantée une puce.

Devant sa dépouille lobotomisée, Thomas est effaré. Pris pour la première fois malgré les évènements de ces derniers jours d’une peur sans nom, il essaie de plaisanter mais les larmes lui viennent malgré tout :
Thomas - " Alors voici ce que je suis devenu dix-neuf ans plus tard. "
D’une mine niaise comme il a l’habitude d’être, John Henry répond :
John Henry - " Je pense pouvoir mieux t’assembler que ce qu’ont fait l’armée et Skynet ! "
Thomas avale sa salive :
Thomas - " Ca va, je suis vachement rassuré ! "

Soudain, la main de Megan se pose sur l’épaule de Thomas comme pour le réconforter.
Thomas remarque que Megan essaie de dégager un sentiment de compassion.
Faussement amusé par tout ceci, Davis tape dans ses mains :
Thomas - " Bon allez, on y va. C’est à mon tour d’être bidouillé, Quasimodo doit être crée ! "
John Henry hoche la tête comme pour valider la décision du courageux jeune homme.
John Henry - " Non, le Terminator Alpha doit être crée ! "
Last Edit: à 17h02 by Kodeni

Author Topic: Episode 17. Et maintenant...  (Read 29229 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

adeline

  • Guest
  •  
Je vois que tu fais des résumés de la saison 3 des chroniques de sarah conor, j'aimerais savoir où tu les as vues, est qu'ils étaient en vostfr?
Peux-tu s'il te plaît de donner un lien pour le voir en streaming ou bien même en téléchargement, à l'adresse dounkad@hotmail.fr.
Je te remercie d'avance de me répondre...

Offline Kodeni

  • Modérateur
Salut à toi.

Etonnant que tu puisses croire qu'il s'agit de vrais épisodes.
Mon égo en prend un coup.

Non, il ne s'agit ici que d'une fanfiction. Désolé.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
En même temps, vu comment tu les appelles et que tu mets des photos de vrais acteurs etc, ne t'étonne pas d'avoir ces réactions... ;)
J'aime bien le "est-ce qu'ils étaient en VO STF"... Genre tu découvres un truc totalement introuvable et inédit, et ta première réaction c'est de demander si c'est bien compréhensible... :mdr:

Offline Kodeni

  • Modérateur
Bah j'avais voulu jouer le jeu jusqu'au bout.
C'est vrai que ce genre de réaction me fait plaisir. Je ne m'en plains pas hein.

nawax77

  • Guest
  •  
ta ksa a faire franchement -_-"

Offline Kodeni

  • Modérateur
Pardon  :ouhla: ?

"T'as que ça à faire, franchement"

"T'as que ça à faire, franchement"
Merci, Wormy ! Je comprends mieux :mdr:.
Y'a vraiment des obulets quand même...

Du balé

breaksun

  • Guest
  •  
ta ksa a faire franchement -_-"
pauvre nase mettre ca sur le net alors que la saison 3 n'est pas encore sortie faut vraiment etre abruti