Junk-Food : Format XXL et avis XXL

En quittant la France, je laissais derrière moi deux icônes du burger way of life : Quick® et Mac Donald's®. En arrivant au Canada, je savais pertinemment trois choses :

- Le choix des fast-foods est plus riche. 5 pour le Canada.
- Les menus sont plus imposants. Un Grand Format équivaut icitte à 1 litre de soda et une véritable Grande Frite !
- Les prix sont plus convenables avec une moyenne d'environ 6-7¤.

Voici le podium des différentes chaînes testées :


Junk Winner =Non content de fournir des burgers identiques aux affiches, cette chaîne américaine propose une large gamme de salades pour ceux qui seraient peu enclins à devoir dévorer a huge Baconator :Ou un Triple Burger :You're right Dude, i'm not a man. J'ai dû torturé mon estomac pour finir cela. Une fois, pas deux ! Quand je pense qu'il existe le Quadruple aux États-Unis... !

Seul inconvénient au tableau : Les 2 Wendy's recensés sont au Nord et à l'Ouest de Montréal. Rien en centre-ville. Il faut donc se déplacer (métro et bus) pour avoir envie de s'y rendre. L'autre, près du terminus Montmorency est "inaccessible" dans le sens où il est hors de ma zone de métro (4 à 5 stations n'appartiennent plus à la zone montréalaise mais à celles de Laval et Longueuil). L'image suivante présente la succursale à proximité des Galeries d'Anjou :Ce détail passé, les Burgers tiennent au corps et ne réclament aucune assistance ultérieure. Là où Mc Do donne faim 3-4h plus tard, Wendy's vous cale jusqu'au souper, finger in the nose. La viande est tendre (des fois assez épaisse) et le pain a un goût... de pain !


Junk Challenger =Je n'en ai observé que deux : l'un dans le quartier maghrébin à l'ouest du marché Jean-Talon (Nord). L'autre en centre-ville, près de Sainte-Catherine. Le système de service est assez identique à Subway (je pense que ce dernier s'est inspiré d'Harvey's). On vous demande la cuisson de la viande, les légumes et si vous voulez de la sauce avec le tout. Eh bien un burger sans sauce, ça vous change la vie ! On a enfin un vrai goût avec les aliments que l'on souhaite ! Là aussi, la viande est épaisse et les légumes ne sont pas juste une pauvre feuille de salade ou une maigre tranche de tomate. A côté de cela, on peut avoir en accompagnement de la salade, des rondelles d'oignons frits ou bien les classiques pommes-frites.Inconvénient : Contrairement à Wendy's, on peut vite se lasser de cette chaîne car la gamme des burgers est plutôt restreinte.


Junk Weird =Un aux Galeries d'Anjou( encore!) et un autre dans le petit centre commercial Place Dupuis près de la station Berri-UQAM. Rien à signaler excepté l'épaisseur dingue de la viande :Mythe ? Non, réalité :C'est assez bon mais la viande en question a un goût étrange.... comme recomposée...


Junk Outsider =Comme bon touriste nostalgique des 80's, mon premier burger fut chez le King. Mes (lointains) souvenirs parisiens et mes récentes expériences londoniennes m'y obligent. Mais voilà, déception. Trop bourratif, difficile à finir. Les frites s'en sortent bien avec peu de sel et beaucoup de croquant.

En revanche, la chaîne s'est mise au diapason avec la gastronomie locale. Jugez-en l'image prise dans le seul Burger King de Montréal situé en plein air (et non dans un centre commercial comme ses congénères) :Une pub marrante en bonus (et assez vraie quand on tiens un triple whopper entre les mains) :Junk Legen... wait for it... DARY ! =On ne pourra jamais retirer quelque chose à cet empire. Ses burgers ont clairement un goût unique. Les trois précédents ont pas mal de similitudes dans les sauces et l'aspect global des burgers.

Fin novembre, la chaîne lançait sur Montréal une publicité des plus visibles pour annoncer que l'on pouvait boire gratuitement des cafés chez eux pendant une semaine. Je ne me suis pas privé ! Double espresso à foison !

Avantage : On y trouve le double Big Mac. Plein les babines, ouah !
Voilà à quoi ressemble un menu grand format :Avantage 2 : Ils sont tous ouvert 24h/24h ! Il y en a un à 5 min à pied de mon domicile.

Inconvénient : Quand on sort, on a faim au bout de 3-4 heures...


Junk Fake =Je ne le considère pas tout à fait comme un burger style même si ça reste un sandwich conçu selon des critères internationaux. Les tarifs sont sidérants par rapport à la France. Non seulement le 6 et 12 pouces sont au moins 3 ¤ moins chers mais quand on demande dans le combo (menu) avec le coke, on ne reçoit pas un mais deux cookies !


Junk suck =J'ai pas lové tant que ça. Un sous-subway très cher. En combo, on grimpe vite à plus de 10$. Dommage car le sandwich 12 pouces miel et poulet est bon.

A côté, il existe une pléthore de bouffe rapide en version asiatique et italienne...

Pardon aux estomacs sensibles et bon appétit aux autres !

D's©
Last Edit: 6 January 2010 à 23h25 by Damien

Author Topic: Junk-Food : Format XXL et avis XXL  (Read 41261 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
J'ai faim.

(C'était juste pour dire.)

Je ne peux que confirmer que Wendy's, ça déchire. J'en veux un dans le coin!

Offline Damien

  • Modérateur
J'y retourne la semaine prochaine, à l'occasion de l'arrivée de Spielou sur le continent.

D's©

Heureux veinard