Recent Posts

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Cinétélébouquins / Re: [Séries TV] La loi des séries
« Last post by Nemo on 25 September 2022 à 20h27 »
Scott Bakula qui passe son tour sur le "reboot" de Quantum Leap.
Dommage, ça ne laisse pas présager de bonnes choses, reste à juger sur pièce.
https://www.cbr.com/scott-baku...la-passed-quantum-leap-reboot/

2
Oui c'est toujours moi !!  :gnehe:

D'accord avec toi, c'est pour que ça que je suis prudent/sceptique sur les annonces autour de Joker 2...
3
Naologismes / Re: L'actualité de copain Yamauchi
« Last post by Nemo on 25 September 2022 à 20h23 »
Il est encore jeune pourtant, non ? J'espère qu'il n'est pas devenu un paria dans le secteur...  :unsure:
4
Cinétélébouquins / Re: [Séries TV] La loi des séries
« Last post by Nao/Gilles on 21 September 2022 à 16h35 »
Les armures dans Saint Seiya servent toujours à quelque chose.
5
Naologismes / Re: L'actualité de copain Yamauchi
« Last post by Nao/Gilles on 21 September 2022 à 16h33 »
(Un an et demi plus tard : rien de nouveau sous le soleil ! Je crois que ça y est, c'est la retraite bien méritée...)
6
C'est nul Abel. Je l'ai vu que 350 fois après tout, aucun potentiel de revisionnage, aucune profondeur dans ce machin débile avec des gens qui se tapent dessus...

Le Tenkai -- si tant est qu'il était pour moi possible de le "redécouvrir", vu que je l'ai décortiqué pendant un mois pour le traduire à l'époque, il faut bien avouer que c'était très plaisant de le découvrir en VF !
7
Oui Dral (Nemo ?), moi aussi j'ai bien aimé ce film... Parfois, les meilleurs films DC sont leurs "à-côtés", leurs films mineurs, comme Joker qui a été un succès inattendu pour eux...
8
Coffret "THE BATMAN" enfin reçu !!! (après avoir été repoussé 3 fois par la FNAC  :scrogneugneu::scrogneugneu::scrogneugneu:).

J'espère qu'il va faire très moche ce week-end...  :sifflote:
9
Abel vs Tenkai (je poste ça volontairement ici  :P)

Pendant une dizaine d'années, le Tenkai était vraiment mon oeuvre saintseiyesque de référence ultime.

Depuis un an environ, le film "Abel" est redevenu mon oeuvre fétiche (le Tenkai restera toujours une oeuvre à part dans mon p'tit coeur), sûrement parce que sa conclusion apporte un message plus positif que la fin sublime mais ouverte (et donc un poil frustrante) du Tenkai.

Du coup, à chaque revisionnage (vu que c'était son "anniversaire" de sortie au Japon il y a quelques jours), je redécouvre ce chef d'oeuvre sous de nouveaux angles.

Prenons l'exemple du personnage de Shun. Loin du stéréotype du gars dans une armure de gonzesse qui refuse/n'aime pas se battre, et qui pousse un cri de joie à la vue du grand frérot ("Ni-san, yappari kite kuretan da ne!!"), là on a quand même (dans l'ordre) :
- un Shun prêt à partir au combat quand il se retrouve avec Shiryu et Hyoga ("boku datte atena no seinto dakara ne !!" "moi aussi je suis un saint d'Athéna !!", même si la particule "ne" adouçit un peu son propos)
- un Shun qui dégaine rapidement son attaque ultime sans aucun état d'âme face à Aphrodite (contrairement à leur combat précédent)
- un Shun qui se relève tout seul après la première rose blanche dans son coeur, de honte d'être ridicule vis-à-vis de ses frères d'armes s'il abandonnait le combat si rapidement
- un Shun qui porte son frère (comme dans le film précédent, drôle de coïncidence) puis est prêt à se battre face à Atlas tout en soutenant son frère.
Au final, son rôle sera rabaissé puisqu'il se fera battre facilement par Aphrodite puis ridiculiser par Atlas.

Je ne serai pas étonné que des premières versions du script aurait donné un vrai rôle "actif" à Shun, mais qu'un "censeur" de passage (au pif Papy Kuru), aura trouvé que ça aurait donné une image trop "virile" (sic) de Shun qui aurait déplu au fandom féminin...
Vu la pudeur des mentalités japonaises et la maîtrise absolue de la langue de bois dans toutes les interviews "officielles", je doute qu'on connaisse la vérité vraie un jour (sauf si l'ami Shigeyasu décidait de publier ses mémoires et régler quelques comptes au passage ^^).

Attardons nous sur le personnage du frérot, le dénommé Ikki, dont la première phrase bien sentie ("mochiron da!!" "bien évidemment !!") et son regard légèrement moqueur donne le ton (je crois bien que c'est la seule fois qu'on le voit ainsi). La manière dont il dégomme facilement Aphrodite a un côté troll très drôle, du genre "y avait vraiment besoin que je me déplace pour latter ce tromblon alors que Shun pouvait se démerder tout seul ?"

Là aussi, j'imagine très bien un script initial où Shun se défait d'Aphrodite, puis se fait balayer par surprise par Atlas (ce qui expliquerait mieux pourquoi son armure est en pièces alors qu'il est censé être protégé par Ikki), et ensuite avoir un vrai combat Ikki vs Atlas (mais si Hyoga dégomme Bérénice, ça aurait fait tâche de ne pas voir Ikki dégommer Atlas).
Peut-être s'agissait-il aussi de considérations budgétaires et de durée de film...

Mais du coup je comprenderai mieux pourquoi Yamauchi s'est totalement lâché sur le Tenkai (et bien lui en a pris, MERCI A VIE POUR CE MOMENT!!!).

Je me surprends de voir qu'à mon âge bien avancé j'arrive encore à écrire sur du Saint Seiya, comme quoi un vrai chef d'oeuvre, on le porte dans son coeur toute sa vie.
10
Birds of Prey and the Fantabulous Emancipation of one Harley Quinn

Séance revisionnage ce soir. Plus je revois ce film, et plus je le trouve excellent.
Au-delà de l'humour très basique et très con (et qui passe très bien dans l'ensemble du film car pleinement assumé), je trouve la gestion du personnage de Harley Quinn fascinante. Margot Robbie est dans la maîtrise de son rôle et elle prend vraiment son pied pendant tout le film. Son côté "Harleen Quinzeel la psychiatre" est subtilement mis en avant dès lors qu'elle analyse le comportement de sa "bande" et fait systématiquement mouche. La version "dessin animée" de son enfance en intro est vraiment excellentissime et là aussi on sent qu'elle s'éclate dans le rôle de la narration.
Je n'ai pourtant lu que très peu de comics sur elle (l'inévitable "The Batman Adventures: Mad Love" par Paul Dini et Bruce Timm qui est la base sur le perso) mais là j'avoue que j'ai un gros coup de c½ur sur la version jouée par Margot Robbie.

Le must pour moi c'est surtout le thème de Harley Quinn ("Joke's on you") et ses déclinaisons instrumentales qui me font encore plus kiffer ce film. Il y a deux-trois autres thèmes vraiment excellents (notamment le morceau "The Bertinelli's Massacre"). Le reste de la BO est par contre assez quelconque.

J'avais lu des rumeurs comme quoi le cut final aurait été (encore) saucissonné par Warner/DC. Les "Birds of Prey" sont vraiment mises au second (voire troisième) plan, alors qu'avec un film d'une durée de 2h30 ça aurait pu trouver un bien meilleur équilibre (le cut final fait 1h49, c'est court et ça se sent). Le perso de Black Mask (par Ewan Mc Gregor qui lui aussi visiblement s'est bien éclaté) est aussi très en retrait par rapport au potentiel.
Donc on est clairement dans un film Harley Quinn et le service Marketing de Warner s'est bien troué au moment de la promo du film.

Dommage aussi que le film soit sorti en février 2020, au début de la pandémie et alors que certains pays commençaient déjà à confiner. Je pense qu'il aurait pu viser un résultat au box-office entre 400 et 500 millions sans soucis, surtout que les critiques ont été très bonnes dans l'ensemble. Ça nous privera de potentielles suites et d'un éventuel "Cathy Yan cut" (sic).

Bref, pour un film "girl power" (certes, dans une vision très "brut de décoffrage"), un vrai kiff ce film.
Pages: [1] 2 3 ... 10