De la bêtise et du manque de respect...

J'éprouve en ce petit matin de vendredi le besoin de pousser une gueulante.

Certes, c'est inutile.
Certes, ça ne sert à rien.

Mais bordel, ça fait du bien.

Je viens vous faire partager mon angoisse, face au drame qui nous menace: les mondiaux d'athlétisme à Osaka.

Et tout le probleme est là: Osaka.

On va bouffer, et on bouffe déjà, du commentateur sportif bidon ou du journaliste inculte qui nous donnent du "ozaka" par çi, du "ozaka" par là, et ça, ça me met hors de moi. :scrogneugneu:

C'est vrai quoi. Imaginez, vous habitez Auxerre. Et vous entendez les journaleux, véhiculant mine de rien et vaille que vaille leurs conceptions des termes, et tiens! Prends du "AuXXXXerre" dans les tympans.

Pareil pour BruXXXXXelles.

Entendez un auxerrois (là j'ai un doute), un Bruxellois, ils ne prononcent pas le "X", eux...
'Sont chez eux, ils savent, il suffit de les écouter, de tendre un peu l'oreille;

D'éviter de faire son gros parigot journaliste, qui sait tout et n'entend rien.

Donc, voilà. Tout le monde n'est pas supposé avoir appris le japonais, tout le monde ne peut pas être un tant soit peu familier de la culture, ou de la phonétique du bled, mais écoutez les japonais!

Vous entendez? Oui? Et vous comprenez rien? Même en anglais?????

Bon, ça, c'est normal.  :mdr:

Mais punaise, écoutez les sportifs sur place! Ce matin, sur Europe 1, donc, on entendait une journaliste pourrir nos chastes oreilles de ses "Ozaka de merde, et puis, interview:
là le (ou la) sportif(ve) parle bien d'Osaka, pas de souci.

Il est marrant de voir qu'un sportif ne fasse pas la faute qu'un super journaliste d'Europe 1 répète sans cesse.

Bon, bien sur, on parlera pas du "O" long de Oosaka, mais bon, merde, quoi.

Je demande pas la lune...
Respecter les gens, respecter un peu les cultures, c'est pas la mer à boire...

Author Topic: De la bêtise et du manque de respect...  (Read 12833 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Journaliste
nom masculin. [métier]. Individu parfaitement capable de faire la différence entre un moniteur 17 pouces et un four à micro-ondes, voire entre une poêle à frire et un disque dur. Le journaliste ne fait jamais de sensationnalisme, ses articles sont toujours clairement documentés, jamais partiaux et exposent systématiquement les différentes facettes d'un problème. « - ... il faut aussi prévenir les jeunes qu'il ne faut pas qu'ils aillent sur Internet car ils peuvent tomber sur des sites nazis ». « Malheureusement, la liberté d'expression existe aux États-Unis ». (Ladislas de Hoyos et Élie Wiesel, la Marche du Siècle, janvier 97 (cités de mémoire))

(source : jargonf.org)

Offline Ryō

  • Modérateur
 :cool:

Chapeau, patwon!  :mdr:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
C'est du grand classique, quoi... Le peu de temps où je me suis considéré comme "journaliste" (pigiste, mais bon...), j'étais déjà extrêmement pointilleux sur la véracité de l'information, et je dénonçais déjà la paresse des publications concurrentes...
Encore aujourd'hui je le fais, d'ailleurs...
Le problème du journaliste généraliste, c'est qu'il est censé être super calé sur tout. Alors qu'il ne connaît qu'un peu de chaque. Alors il va sur Wikipedia, il se renseigne sur son sujet et il est persuadé d'être soudain devenu un grand spécialiste... Conneries, bien sûr. Encore, au moins à l'époque où on n'avait pas le net, il y avait une chance pour qu'ils se réduisent au strict minimum d'information... Par peur de dévoiler leur ignorance. Mais même, je ne crois pas que ça les dérangeait tant que ça... -_-

Offline Ryō

  • Modérateur
C'est fatiguant, cette tendance, quand meme... :^^;:

Je partage tes sentiments, Ryo :mad:. Je rencotre des journalistes chez moi, qui ne font aucun effort (mais vraiment zéro) de bien prononcer les mots transférés d'autres cultures. Ouais, ici, ils pensent qu'ils font la classe en imitant un accent américain, mais imagine un mot français ou japonais prononcé avec un accent américan.  :ouhla: C'est horrible.

Oui, bon, on peut pardonner ceux qui éssayent, mais qui ne peuvent rien faire à cause de l'accent imprimé par la langue maternelle. Mais les journalistes (et d'autres personalités publiques), dont leurs métiers demandent qu'ils soient misent en avant, au grand public, ils peuvent au moins doubler leurs éfforts.

douglock

  • Guest
  •  
j'ai du mal à comprendre...tant de haine pour un nom de ville dont tu ne nous expliques même pas comment on devrait le prononcer!!! si c'est pas [Ozaka] c'est comment alors? tu sembles dire qu'il faut allonger le O alors ça serait [OOOzaka] ??? sais-tu que les anglais prononcent Paris [Parisse], sais-tu que London est plus connue chez nous comme Londres? sais-tu que Los Angeles est la ville qui a sans doute le plus a se plaindre de la façon dont on l'appelle dans le monde entier??? non alors vraiment je crois la prononciation du nom d'Osaka n'a rien de criminel et ne mérite pas autant de mérpis et de colère. Je suis sur que la culture japonaise a bien plus à t'apporter que la pronociation de sa langue.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
j'ai du mal à comprendre...tant de haine pour un nom de ville dont tu ne nous expliques même pas comment on devrait le prononcer!!! si c'est pas [Ozaka] c'est comment alors? tu sembles dire qu'il faut allonger le O alors ça serait [OOOzaka] ???
Non, c'est Ossaka...
Quote
sais-tu que les anglais prononcent Paris [Parisse],
Mais les Japonais prononcent Paris normalement, euh... Alors autant essayer de respecter leurs noms de ville à eux :p
Quote
sais-tu que London est plus connue chez nous comme Londres?
Mais ça, c'est une adaptation... C'est comme Moscou au lieu de Mockba. Là, on le prononce à la française, puisque le nom est francisé... (Edit : en fait on devrait prononcer "Maskva")
Quote
sais-tu que Los Angeles est la ville qui a sans doute le plus a se plaindre de la façon dont on l'appelle dans le monde entier???
Et ça, on prononce comment ? A l'espagnole (Loss Anhhhélèsse), à l'anglaise (Loss ènjeulèsse), ou à la japonaise (Loss Anzélèss) ?
:rolleyes:

douglock

  • Guest
  •  
donc comme moi, tu acceptes le fait que l'on peut adapter, traduire, varier la prononciation du nom d'une ville, SAUF les villes japonaises !!!???

Si c'est vraiment le cas alors..effectivement l'intitulé de ce topic porte bien son nom...

Offline Nao/Gilles

  • Admin
donc comme moi, tu acceptes le fait que l'on peut adapter, traduire, varier la prononciation du nom d'une ville, SAUF les villes japonaises !!!???
Mais si on transcrivait Tôkyô par Tokio, OK, on peut le prononcer à la française... Mais "Tôkyô," ça se prononce avec un minimum de respect pour l'accent japonais (pour le journaliste qui se respecte). Pareil avec Ôsaka... Il n'y a pas de transcription officielle pour ça. Donc ça se prononce à la japonaise. C'est pas très logique, ta remarque...
Quote
Si c'est vraiment le cas alors..effectivement l'intitulé de ce topic porte bien son nom...
Je te trouve bien agressif pour cette histoire... C'est parce que tu es choqué d'apprendre que le "s" en japonais ne se prononce jamais "z" ?

Offline Ryō

  • Modérateur
Quote
je crois la prononciation du nom d'Osaka n'a rien de criminel et ne mérite pas autant de mérpis et de colère.
Journaliste...?

Du mépris? Peut être... Comme Nao le disait précédemment, je méprise le travail accompli à moitié, et je méprise ce que véhiculent les journalistes (audio et vidéo principalement) tant dans les idées prémachées que les raccourcis faciles.
Tu as raison, ne parlons pas des autres, parlons de nous et de notre bêêêlle langue.

Tu m'expliqueras pourquoi "ceci dit", "au jour d'aujourd'hui" et d'autres magnifiques perles véhiculées par nos médias rentrent dans la tête du pékin (ouh pardon, comment on dit en chinois, ...Beijing!) du beijing moyen? :rolleyes:

Colère? Oui, sans aucun doute. On en reparlera...  :niark: :niark:
Quote
Je suis sur que la culture japonaise a bien plus à t'apporter que la pronociation de sa langue.
Certes... D'ailleurs, la prononciation de la langue de n'importe quelle culture est la derniere des choses à attendre d'un français... Demande à mes voisins anglais, tiens.
Puisque je leur ai posé la question "c'est quoi le mieux, un francais qui parle mal anglais avec un bon accent, ou un francais qui parle bien anglais avec un accent ignoble?"
Dans l'absolu, ils s'en foutent, le principal etant d'essayer. Par contre, ils me demandent constamment de corriger leurs fautes de français, puisqu'ils corrigent mes fautes d'anglais.
Gagnant-gagnant, comme disait l'autre. :mdr:

Colère, tu disais?
Peut être parce que justement je m'intéresse de très près à la culture japonaise, et extreme orientale par extension, que toute ma vie je me suis intéressé à ces civilisations et ce qu'elles portent et apportent,  et que toujours j'ai entendu ces approximations, que nos grands médias ont si généreusement apporté à nos pauvres petits cerveaux d'incultes. :snif:

Je suis persuadé que le journaliste est au savoir ce que le banquier est à l'argent. A savoir qu'un banquier considere par défaut son client comme un incapable financier (biais professionnel). Je suis convaincu que le journaliste prend ses auditeurs pour des incapables intellectuels (par le jeu d'un biais professionnel aussi d'ailleurs). :p

Regarde-toi, tu parles comme un journaliste. Broutilles, que ces défauts de prononciation, l'important, c'est que nos athletes vont bien péter leur gueule à ces sales jaunes!  <_<

Et tu te focalises sur l'exemple d'Osaka (par ailleurs, tu n'as semble-t-il pas bien lu l'article, parce que si je remplace le "s" par un "z", c'est bien pour signaler une faute, non...?) mais je parle aussi bien d'Auxerres, de Bruxelles...quelqu'un, pour d'autres exemples?

Cet exemple d'Osaka est le "main plot" (euh là j'ai un trou en français...original :^^;:) un point sur lequel j'appuie pour signaler un abus tendant à se généraliser, quoi.

Tiens, je vais meme te faire un cadeau: pourquoi nous emmerder avec les prononciations originales quand on sait qu'au Japon Singapour se prononce Shinngapolou, France, Fulannssu, et que ces salauds parlent du foot comme du soccer, et en plus le prononcent "sakka"! Quelle bande de raclures, dis donc... -_-

Enfin bref, tu penses ce que tu veux, tout comme moi, d'ailleurs.

Je suis d'accord avec Nao, je te trouve bien agressif, en te permettant de te servir de mon copyright (le titre) pour me le remettre dans les dents. Un peu facile, et malgré tout peu eficace.

En outre, et pour en finir, tu es le bienvenue pour poster, meme si c'est pour une petite embrouille du samedi matin (pour ce qui me concerne), mais si ce que tu lis ici ne te convient pas, et ben...bye, bye, Babylon.

C'est mon blog sur cyna, j'ai eu envie de pousser une gueulante, j'ai dit dans l'article que ca n'avait probablement aucun interet (j'avais tort, manifestement...), mais c'est Ryologismes, ici. point.

douglock

  • Guest
  •  
Mais si on transcrivait Tôkyô par Tokio, OK, on peut le prononcer à la française... Mais "Tôkyô," ça se prononce avec un minimum de respect pour l'accent japonais (pour le journaliste qui se respecte). Pareil avec Ôsaka... Il n'y a pas de transcription officielle pour ça. Donc ça se prononce à la japonaise. C'est pas très logique, ta remarque...
Je te trouve bien agressif pour cette histoire... C'est parce que tu es choqué d'apprendre que le "s" en japonais ne se prononce jamais "z" ?
moi agressif? non je réagissais simplement aux propos exagérés du premier post. Je ne suis pas choqué d'apprendre que le s en japonais ne se prononce pas z, car j'étais déjà au courant, en revenche je suis choqué de lire des propos haineux à l'encontre des "journalistes" qui ont sans doute le tort de lire osaka à la française (car un s entre deux voyelles se prononce z), ce qui est légitime et en aucun cas irrespectueux de la culture japonaise. (au fait je ne suis pas journaliste! lol, simplement un fan de saint seiya qui vient parfois faire un tour par ici pour lire les nouvelles)

Offline Ryō

  • Modérateur
moi agressif? non je réagissais simplement aux propos exagérés du premier post.
J'ai dans l'idée que l'exagération forcée de mon propos a été prise avec beaucoup de premier degré  :sifflote:
Quote
Je ne suis pas choqué d'apprendre que le s en japonais ne se prononce pas z, car j'étais déjà au courant, en revenche je suis choqué de lire des propos haineux à l'encontre des "journalistes" qui ont sans doute le tort de lire osaka à la française (car un s entre deux voyelles se prononce z),
:blink:J'ai accepté les qualificatifs de méprisant et de coléreux, j'accepte pas du tout celui de haineux.
Aucune haine dans mon propos. Je ne hais personne. :gnéhé:
Quote
ce qui est légitime et en aucun cas irrespectueux de la culture japonaise.
Légitime en quoi? Le terme est mal choisi. Il n'y a aucune légitimité ici.  -_-
Quote
(au fait je ne suis pas journaliste! lol,
:mdr: Ah ben on va être copain, alors
Quote
simplement un fan de saint seiya qui vient parfois faire un tour par ici pour lire les nouvelles)
C'est fou le nombre de fans de saint seiya qu'il peut y avoir, dans les environs  :ph34r:
Nan mais t'inquiete, je ne mords pas! :mdr:

Arbendael

  • Guest
  •  
non effectivement tu t'emballes peut-être mais bon c'est ça aussi être passionné par quelque chose , cela m'arrive aussi de monter sur mes grands chevaux et ça énerve mon entourage mais bon on est comme on est difficile de se changer pour faire plaisir aux autres ...

je me suis incrustée maintenant je m'en vais , la petite nouvelle s'en retourne à ses gold saints ....

ps: ne faites pas attentions à mes fautes , je ne vérifie pas toujours ^^"

harsiesis

  • Guest
  •  
N'empêche les premiers concernés (les journalistes dits sportifs :ph34r:) donnent l'exemple: je regardais à midi, et c'était déjà Ozaka par ci, Ozaka par là...

 :ph34r: